Infographie : découvrez les grandes étapes du déploiement des RIP et là où Free pourrait être présent prochainement

Infographie : découvrez les grandes étapes du déploiement des RIP et là où Free pourrait être présent prochainement

Afin de mieux comprendre la complexité et l’avancée de la mission que s’est donné le Plan France Très Haut Débit à savoir « 10 ans pour couvrir le territoire », l’Agence du numérique vient de publier un diagnostic précis et imagé.

En théorie, « le Plan France Très Haut Débit, lancé en février 2013, porte sur un investissement de près de 20 milliards d’euros, dont 3,3 milliards d’euros de l’Etat, pour déployer les infrastructures de l’Internet THD sur tout le territoire d’ici 2022 », rappelle le rapport. Bilan actuel, au 31 décembre 2016, 50,6% du territoire avait accès au très haut débit. A noter que ce plan a d’ailleurs été conçu en retenant que la fibre optique jusqu’à l’abonné représentera 80% des réseaux déployés en 2022.

En ce qui concerne les déploiements des réseaux dans les territoires ruraux, l’Agence du numérique rappelle que « 100% des départements et collectivités d’Outre-Mer sont impliqués dans le Plan THD, autour de 84 projets" et que 31,2% des locaux des territoires ruraux ont accès au très haut débit (FttH, réseaux câblés ou réseaux cuivre proposant du VDSL2). 

Voici une infographie des étapes et délais du déploiement, du diagnostic à la commercialisation.

 

Au sujet de la mise en oeuvre opérationnelle des réseaux d’initiative publique, cela accélère en 2017 puisque qu’apparemment « les travaux de modernisation du réseau cuivre (montée en débit) sont pour la plupart en cours ou achevés, et près de la moitié des opérations fait déjà l’objet d’une convention de financement donnant lieu à des décaissements. »

Si la dynamique construction des réseaux FTTH a été plus longue à se mettre en place, c’est à cause « de la complexité technique, financière et opérationnelle de ces déploiements », constate encore une fois l’Agence du numérique qui rassure en soulignant que l’année 2016 a permis à un certain nombre de projets de se concrétiser avec la signature de contrats avec les opérateurs qui exploitent les réseaux FTTH.

Free a signé avec Axione et devrait conclure avec Covage et Altitude

Univers Freebox a d’ailleurs annoncé récemment que Free avait signé avec l’opérateur d’infrastructure Axione sur l’ensemble de son périmètre, celui-ci va permettre à Free de proposer ses offres FTTH sur les prises du réseau fibre d’Axione, dont 2 millions de prises sont actuellement en cours de déploiement. En complément d’annonce, le président de la FIRIP était allé encore plus loin dans nos lignes, pariant que les opérateurs d’infrastructure « Covage et Altitude signeront avec Free dans l’année ».

Ainsi et à en croire la carte publiée par l’Agence du numérique, ces trois opérateurs que sont Axione, Covage et Altitude sont en place aujourd’hui dans une grande partie des RIP et nombreux sont leurs marchés d’exploitation déjà attribués ce qui permettra à Free de venir installer ses équipements dans de nombreux territoires et ce, rapidement une fois les accords signés. "Le calendrier dépend de l’opérateur lui-même, parce qu’il doit installer ses propres équipements, monter ses programmes de commercialisation. Ce qu’on sait avec Free, en général quand il prend une décision il l’applique très rapidement et elle devient très vite opérationnelle », a d’ailleurs déclaré à ce propos Eric Jammaron, Directeur Général délégué d’Axione.