Un recours collectif a été déposé contre LG pour ses mobiles G4 et V10

Un recours collectif a été déposé contre LG pour ses mobiles G4 et V10

Quelque milliers d’utilisateurs du LG G4 et du LG V10 ont eu des problèmes de bootloop (redémarrage en boucle), après investigation, le problème a été identifié.

Une défaillance du micro-processeur

Un problème de connecteur au niveau du processeur a été mis en cause, deux des cœurs ne font plus contact au bout d’un certain temps ce qui empêche Android de démarrer normalement.

Les utilisateurs ont contacté LG afin d’avoir la réparation de leurs mobiles. LG invite ses clients à se rapprocher de leurs revendeurs afin de prendre en charge les réparations dans les termes précisés par la garantie constructeur (de deux ans). Le constructeur s’excuse également pour le mauvais diagnostique communiqué à ses clients au début de cette affaire.

Prise en charge limitée par la garantie constructeur

Le LG G4 est disponible en Europe depuis juin 2015, il reste donc 3 mois aux utilisateurs pour faire fonctionner la garantie. Lorsque vous ne serez plus dans les délais, votre mobile sera aussi utile qu’une brique, le problème pouvant survenir après plus de deux ans.

Les utilisateurs attendaient un rappel massif des ces deux références par le constructeur sud-coréen à l’instar de Samsung et sa gamme Galaxy Note 7 mais rien n’a été annoncé dans ce sens. Ces derniers, quelque milliers de personnes, ont donc déposé un recours collectif pour être dédommagés de la part de LG. Le problème ayant pour source un problème matériel au niveau du micro-processeur, il n’est pas possible de réparer soit-même le mobile, un changement de carte mère s’impose.

Nous vous invitons à vous rapprocher de votre revendeur afin de prendre en charge les réparations sous couvert de la garantie des vices cachés si vous rencontrez ce problème de bootloop.

Source : girardgibbs.