Olivier Roussat : l’opérateur qui a « annoncé des choses et qui ne les a pas faites, c’est pas Bouygues Télécom, c’est pas Orange et c’est pas Free… »

Olivier Roussat : l’opérateur qui a « annoncé des choses et qui ne les a pas faites, c’est pas Bouygues Télécom, c’est pas Orange et c’est pas Free… »

 
Olivier Roussat, le PDG de Bouygues Télécom, était l’invité de Radio Classique vendredi. Il a répondu aux questions de Nicolas Pierron, en particulier en ce qui concerne les informations sur d’éventuelles discussions entre les opérateurs. Olivier Roussat n’a pas répondu directement à la question mais a sous entendu que le seul opérateur qui a intérêt à ce que de telles discussions aient lieu est SFR, car il est le seul à ne pas avoir réalisé les objectifs qu’il avait annoncé. 
 
"Si vous regardez ce qu’il se passe sur le marché, nous avons dit des choses au marché en 2014-2015 sur l’histoire du redressement de Bouygues Télécom. Quand on l’a dit personne ne nous a cru, ce que nous faisons aujourd’hui c’est précisément ce que nous avons conçu en 2014, a expliqué Olivier Roussat. Vous avez un Free qui a dit des choses et qui est à peu prés en train de les faire. Finalement si vous regardez sur le marché qui a annoncé des choses et qui ne les a pas faites, c’est pas Bouygues Télécom… c’est pas Orange et c’est pas Free. Donc je ne sais pas qui pourrait porfiter de ces discussions ». Et le journaliste de continuer «…donc c’est SFR ». 
 
Olivier Roussat estime que "les conditions sont différentes de 2016, quand Bouygues Télécom était prêt à se vendre à Orange. Entre temps on a eu une augmentation du chiffre d’affaires significative et un redressement assez spectaculaire."