TDF devient un nouvel opérateur d’infrastructures FTTH

TDF devient un nouvel opérateur d’infrastructures FTTH

 
Plus connu pour ses sites de diffusion audiovisuels et télécoms, TDF a l’ambition de devenir un acteur important des réseaux fibre en France. TDF annonce ainsi qu’il vient d’être choisi par le Syndicat Mixte Ouvert Val d’Oise Numérique pour déployer, opérer et commercialiser son réseau Très Haut Débit. Il s’agit d’un premier succès pour TDF, nouvel opérateur d’infrastructures fibre, qui souhaite investir sur ce marché, mixant investissements publics et privés, pour accélérer l’aménagement numérique du territoire.
 
Ce projet porte sur la desserte, en trois ans, d’environ 85 000 prises réparties sur 116 communes et destinées à fournir une connexion Internet Très Haut Débit aux habitants. Le groupe investira près de 100 millions d’euros pour le déploiement de ces nouvelles infrastructures numériques. Pour les habitants, les acteurs publics et les entreprises des communes concernées, l’arrivée de la fibre permettra d’accéder à une connexion internet plus rapide et plus fiable, grâce à un débit plus puissant pouvant à date atteindre jusqu’à 1Gb/s. Le déploiement des nouveaux réseaux se fera de manière progressive. Les premiers foyers seront raccordés dès 2017.
 
Un premier contrat sur les RIP, mais TDF en espère d’autres
 
Pour le moment, il n’est pas précisé si Free, Orange, Bouygues Télécom et SFR vont signer un accord avec TDF pour proposer leurs offres FTTH sur ce RIP du Val d’Oise, mais c’est en tous cas dans l’ordre des choses. Free a d’ailleurs annoncé récemment être "en discussions très avancées, voire finalisées" avec Axione, un des principaux acteurs des RIP qui disposera de 2 millions de prises.
 
Le succès du Val d’Oise constitue le premier marché remporté par TDF dans le domaine des Réseaux d’Initiative Publique. La fibre a vocation à être le troisième pilier du développement du Groupe, aux côtés des médias et des télécoms. Environ 40 appels d’offres sont prévus au cours des trois prochaines années.
 
Olivier Huart, le Président Directeur Général du groupe TDF, a déclaré à cette occasion : « Nous sommes au début du développement de TDF dans la fibre et le succès du Val d’Oise démontre que TDF constitue un choix alternatif sérieux. La décision du Syndicat du Val d’Oise nous conforte dans notre désir d’être l’acteur ouvert et neutre de référence sur lequel les collectivités et les élus pourront s’appuyer. Dans toutes les régions de France, TDF est un partenaire historique qui propose le meilleur des services numériques. Nous continuerons de remplir cette mission en y ajoutant une expertise nouvelle dans la fibre. »

Interview d’ Antoine Darodes, directeur de la mission Très Haut débit : Free et les autres opérateurs devraient arriver sur les RIP au 1er semestre 2017