Couverture du métro en 3G/4G par Free, Orange, SFR et Bouygues : L’ARCEP visite les coulisses du déploiement mobile de la RATP

Couverture du métro en 3G/4G par Free, Orange, SFR et Bouygues : L’ARCEP visite les coulisses du déploiement mobile de la RATP
 
En 2016, l’ARCEP et la RATP signaient un accord dans lequel ils s’engagent à conjuguer leurs efforts afin d’assurer une connectivité mobile de qualité dans l’ensemble du réseau souterrain de la RATP, trains compris. 
 
Prévue initialement pour 2015, la connectivité 3G/4G sur l’ensemble du réseau RATP, en partenariat avec Orange, Free, SFR et Bouygues Télécom a été retardée par la complexité des défis technologiques et économiques, en raison notamment de l’environnement contraint du métro et de la très forte densité de voyageurs. A ce jour, il y a notamment les lignes 1 du métro, A et B du RER qui sont couvertes en grande partie mais l’objectif est une couverture 3G/4G de l’ensemble du réseau pour fin 2017.
 
Avec l’accord signé, la RATP de bénéficie de l’expertise de l’Arcep dans la méthodologie des campagnes des mesures de la couverture et de la qualité des services disponibles. Les résultats de ces campagnes de mesures seront publiés par l’Arcep cette année, en 2017. 
 
Afin de constater l’avancée des travaux, les représentants de l’ARCEP se sont rendus sur le terrain pour visiter les coulisses de la couverture mobile de la RATP.
 
 
 
Comme on peut le constater sur la photo ci-dessous, chaque opérateur dispose des bandes de fréquences qu’il a obtenues. En l’occurrence, Free n’a pas obtenu de fréquences 800MHz et ne l’es utilisera donc pas dans le métro. 
 
 
 Edit : Il n’est pas prévu de déployer les fréquences 800 MHz (ni 700MHz) dans le métro, la photo ci-dessus a certainement été prise dans le RER B.