Twitter lance de nouveaux outils anti-harcèlement et anti-trolls

Twitter lance de nouveaux outils anti-harcèlement et anti-trolls

 

 

L’objectif, abattre les discours de haine et les agressions visant ses utilisateurs.

En 2017, le réseau social compte devenir un lieu plus sécurisé et dévoile ses armes contre le harcèlement. En tout, trois outils vont permettre d’une manière la plus efficiente possible « de donner aux personnes plus de contrôle sur ce qu’ils voient sur Twitter. »

La première fonctionnalité a pour but de mettre fin à la création dite abusive de nouveaux comptes par des internautes déjà bannis définitivement du réseau social et qui sont difficilement repérables puisqu’ils changent la plupart du temps d’adresse mail, de numéro de téléphone ou d’adresse IP pour arriver à leur fin. Pour se faire, Twitter va avoir recours à un programme intelligent d’apprentissage automatique qui analysera tous les comptes en question ainsi que tous les signaux permettant d’identifier les utilisateurs récalcitrants beaucoup plus rapidement. S’en suivra une suppression immédiate.

Sécuriser les recherches et la navigation

La deuxième mesure consiste à donner la possibilité aux utilisateurs de masquer toutes images violentes ou choquantes via une option par défaut, désactivable dans les paramètres. Les recherches n’en seront que plus sûres.

Enfin, Twitter classera les tweets par ordre d’intérêt. Seront relégués en bas, "les tweets potentiellement abusifs ou de moindre qualité pour que les conversations les plus pertinentes soient mises en avant", explique le réseau social à l’oiseau bleu.

En espérant que ces outils permettent à Twitter de devenir moins « nul pour gérer les abus et les trolls » comme l’a avoué en 2015, Dick Costolo, ancien PDG de la plate-forme.