L’analyste JPMorgan anticipe les résultats d’Orange, Bouygues Télécom, Free et SFR pour le quatrième trimestre 2016

L’analyste JPMorgan anticipe les résultats d’Orange, Bouygues Télécom, Free et SFR pour le quatrième trimestre 2016

L’analyste JPMorgan anticipe les résultats pour le quatrième trimestre des opérateurs Orange, Bouygues Telecom, SFR et Iliad, la maison mère de Free, comme le partage Zone Bourse

Il détaille les attentes pour les groupes européens du secteur des télécoms. Il estime ainsi que le rebond de la croissance enregistré au 3ème trimestre s’est probablement ralenti en fin d’exercice, et il donne ses attentes pour les Français. 

Bouygues devrait maintenir son objectif d’une marge d’Ebitda à 25 % 

Concernant Orange, l’analyste s’attend à une hausse de dividende peut-être plus timide que prévu. Ainsi, JPMorgan anticipe une croissance organique de 0.8 % des ventes, au dernier trimestre, et une croissance de 3.5 % de l’Ebitda. Il y aurait également 142.000 nouvelles souscriptions, une hausse du dividende, mais légèrement moins importante que le consensus, se situant à 65 cents. Pour ce qui est des prévisions, Orange devrait être sur une croissance organique de 1.7 % du chiffre d’affaires. 

Du côté de Bouygues Telecom, le redressement aurait continué au 4ème trimestre mais l’opérateur devrait annoncer un repli organique de 1 % de son chiffre d’affaires pour la fin de l’année. D’un autre côté, les revenus devraient être en progression de 4.1 % et l’Ebitda devrait atteindre 215 millions. Pour 2017, Bouygues devrait maintenir son objectif d’une marge d’Ebitda à 25 % pour JPMorgan. 

JPMorgan prévoit un chiffre d’affaires en croissance de 6,5% pour la maison mère de Free

Chez Iliad, maison mère de Free, la croissance des ventes est au ralentit mais reste solide pour le dernier trimestre (+5.1 %). JPMorgan prévoit aussi plus de 300.000 nouvelles souscriptions qui seraient sans doute plus réparties vers l’offre approchant les 20 euros. Pour la nouvelle année, JPMorgan prévoit un chiffre d’affaires en croissance de 6,5% et un Ebitda en progression de 10,7%.

Arrive enfin SFR qui perd toujours des abonnés mais avec une rentabilité qui bondit. Ainsi son chiffre d’affaires au 4ème trimestre serait de 2.84 milliards d’euros. Les revenus des télécoms devraient avoir baissé de 1 %, mais l’Ebitda ajusté devrait être en forte croissance de 22 %. JPMorgan estime, pour SFR, que le solde sera toujours négatif concernant sa base d’abonnés avec le départ de 67 000 personnes de ses offres fixes et de 50 000 unités dans le mobile.

Source : zonebourse.com