M. Montebourg critique M. Bolloré concernant iTélé

M. Montebourg critique M. Bolloré concernant iTélé

Arnaud Montebourg, candidat à la primaire organisée par le PS, a critiqué, dimanche sur BFMTV et iTélé, Vincent Bolloré, le principal actionnaire d’iTélé sans le nommer, précisant qu’il "empêche le pluralisme", selon une information de l’AFP.

Arnaud Montebourg a notamment parlé, lors du deuxième débat de la primaire à gauche, d’un "mur des puissants, invisible mais bien réel devant lequel beaucoup de pouvoirs politiques se sont fracassés".

Le candidat a poursuivit en indiquant qu’"il y a même une chaîne, votre chaîne Mme Ferrari, dont le propriétaire est allé jusqu’à détruire son outil de travail pour empêcher le pluralisme". Pour le politique, "une présidence forte c’est celle qui défend l’intérêt des Français et qui lorsqu’il y a un certain nombre d’intérêts contradictoires est capable de dire non".

De son côté, Laurence Ferrari a sèchement rétorqué que "concernant la chaîne que vous avez évoquée, iTélé, elle est là, et bien là, et je la représente ce soir M. Montebourg".