Le Galaxy Note 7 interdit de prendre l’avion aux États-Unis, sous peine d’amende

Le Galaxy Note 7 interdit de prendre l’avion aux États-Unis, sous peine d’amende

À la suite des différents incidents rencontrés par le Galaxy Note 7 de Samsung, les États-Unis ont fait le choix d’interdire le terminal dans les avions au départ et à destination du pays, comme en fait part La Tribune. Samsung a par ailleurs arrêté la production de ce terminal, ainsi que sa commercialisation. Les autorités américaines continuent donc d’inciter les possesseurs de Note 7 à les retourner au fabricant. 

Pour les voyageurs ne respectant pas ces dispositions, ils risquent 180.000 dollars d’amende par infraction, soit environ 163.000 euros. Ils peuvent également être la cible de poursuites judiciaires, pouvant aller jusqu’à 10 ans de prison. 

"La sécurité de tous ceux qui sont à bord d’un avion doit avoir la priorité"

Suite à une décision prise vendredi, pour prendre effet dès samedi dernier à 16h, le Galaxy Note 7 est donc interdit qu’il soit sur les passagers, dans les bagages, en soute, en cabine ou même en fret aérien. 

Les sanctions ont été fixées par le ministère des transports (DOT), qui demande en premier lieu de confisquer les appareils aux personnes voulant embarquer. Les compagnies aériennes ne pourront donc pas laisser embarquer les passagers ne voulant pas se séparer de leur téléphone. 

"Nous reconnaissons qu’interdire ces téléphones dans les avions va gêner certains passagers, mais la sécurité de tous ceux qui sont à bord d’un avion doit avoir la priorité", explique le ministre américain des Transports, Anthony Foxx.