Samsung limite à 60 % le chargement des batteries défectueuses du Galaxy Note 7

Samsung limite à 60 % le chargement des batteries défectueuses du Galaxy Note 7

Samsung a décidé de limiter la capacité de recharge des batteries défectueuses mises en place dans le Galaxy Note 7, comme le partage 20 minutes. En effet, après la suspension des ventes de la phablette le 2 septembre, Samsung a dû prendre des décisions pour pouvoir réduire les risques d’explosion pendant le chargement de la batterie du Note 7. Ce sont 2.5 millions de terminaux qui ont été rappelés pour être échangés. 

Hier, mercredi, Samsung a publié une demi-page dans les plus grands quotidiens sud-coréens pour annoncer la mise à jour du logiciel du Galaxy Note 7, qui sera automatique le 20 septembre, et qui limitera à 60 % la capacité de recharge des batteries, afin d’éviter la surchauffe et l’explosion. Cette mise à jour se fera la veille du début du remplacement théorique des Galaxy Note 7. 

"Nous présentons nos excuses pour les désagréments"

Ces événements vont cependant modifier les espoirs commerciaux de ce smartphone. De son côté, la marque s’est exprimée : "nous donnons la priorité à la sécurité du consommateur, mais nous présentons nos excuses pour les désagréments."

Pour faire face à ces problèmes, Samsung a proposé un smartphone provisoire aux utilisateurs du Note 7, en attendant leur nouvel appareil. Cependant, certains ont refusé cette offre et ont conservé leur Galaxy Note 7. 

Samsung envisage une procédure similaire pour les clients hors de Corée du Sud. Face aux incidents, des compagnies aériennes et les autorités de la sécurité aérienne de certains pays ont appelé à interdire l’utilisation du Note 7 dans les avions.

De son côté, la commission américaine de protection des consommateurs a demandé aux propriétaires de ces terminaux de ne plus s’en servir.