Orange ferme six boutiques franchisées dans le Nord, mais en reprend deux

Orange ferme six boutiques franchisées dans le Nord, mais en reprend deux

Fin août, l’opérateur Orange va fermer six de ses boutiques dans le Nord, comme le rapporte la Voix du Nord. Pendant que les boutiques de Bruay-la-Buissière, Sin-le-Noble, Auchy-lès-Mines et Hesdin vont fermer leur rideau suite à la rupture de leur contrat, celles de Saint-Pol-sur-Ternoise et Mers-lès-Bains vont être reprises par l’opérateur mobile. 

Initialement, une seule boutique devait fermer. Puis le directeur régional, Laurent Vitoux a déclaré : "le réseau de distribution évolue au gré de la stratégie d’entreprise, des besoins des clients et de l’évolution de leurs achats. Ce n’est pas quelque chose de figé. Nous poursuivons notre transformation pour nous adapter à l’évolution du marché."

"Baisses de fréquentation de 20 à 30 % de certaines boutiques"

Et ce sont bien six boutiques qui vont fermer, en conséquence d’une utilisation beaucoup plus conséquente du numérique pour les achats et les réclamations. "J’ai des informations sur des baisses de fréquentation de 20 à 30 % de certaines boutiques, affirme Laurent Vitoux. On étudie ça et on s’adapte en conséquence. Nous aussi, on encourage la digitalisation des relations pour assurer les prestations et le service après-vente."

Mais les franchises ferment en France depuis fin 2015, cependant dans le cas présent, la rupture de contrat aurait été prise "d’un commun accord avec le franchisé".

Du côté de l’emploi, aucune information n’est réellement partagée, mais une trentaine de salariés seraient embauchés dans ces différentes boutiques. L’opérateur ne tient d’ailleurs pas à apporter plus de précisions en précisant que "l’employeur n’est pas Orange, mais le franchisé".

La moitié des employés seraient cependant repris par Orange, pour les boutiques de Saint-Pol-sur-Ternoise et Mers-lès-Bains. Pour les autres, leur avenir est encore incertain.