Après l’échec avec Canal+, beIN Sports reprend les négociations avec les opérateurs pour reconduire ses contrats

Après l’échec avec Canal+, beIN Sports reprend les négociations avec les opérateurs pour reconduire ses contrats

Après le refus de l’autorité de la concurrence de l’accord de distribution exclusif de beIN Sports par Canal+, tout s’accélère pour le groupe qatari. En effet, beIN Sports va devoir rapidement renégocier ses contrats avec les grands bouquets ADSL, Cable et satellite comme Free, Orange, SFR, Bouygues Télécom et CanalSat.

Les Echos annoncent ce matin que selon leurs informations, au delà du 10 juillet plane la menace d’un écran noir, les contrats de beIN Sports arrivant à échéance. Un dirigeant d’opérateur télécom explique que beIN Sports étaient sûr de conclure le deal avec Canal, ils n’ont donc pas anticipé le fait que cette alliance pouvait être mise à mal par l’autorité de la concurrence.

Mais pas de panique pour autant, les discussions devraient aboutir pour le 10 juillet. Chez Bouygues Télécom, on indique : « Nous sommes dans une volonté commune de renouveler nos accords de diffusion ». Et c’est aussi le cas pour les autres opérateurs qui souhaitent continuer à distribuer beIN Sports, car ils ont tout intérêt à proposer dans leurs offres du sport, surtout que SFR a lancé récemment son propre bouquet sportif SFR Sport.

Les Echos indiquent que beIN pourrait continuer à travailler avec les operateurs jusqu’en 2017 puis tenter une nouvelle alliance avec Canal+. Mais le groupe qatari pourrait aussi chercher un autre allié même si le cheque sera très cher : Canal etait prêt à verser 300 à 400 millions d’euros par an au groupe sportif.