SFR va augmenter le prix des petits forfaits, pour intégrer SFR Presse Essentiel et Access, obligatoire et impossible à résilier

SFR va augmenter le prix des petits forfaits, pour intégrer SFR Presse Essentiel et Access, obligatoire et impossible à résilier

Après le lancement de SFR Presse, l’opérateur passe à la vitesse supérieure. SFR s’apprête à lancer deux déclinaisons de son option : « Access » et « Essentiel ».

Apres avoir finalisé la mise en place de son option SFR Presse à 19,99€ par mois (avec une remise équivalente, permettant à SFR une réduction de sa TVA et une option impossible à résilier pour les clients), SFR lance sa seconde phase pour l’étendre aux plus grands nombres d’abonnés. Pour les forfaits les moins chers, l’opérateur va décliner SFR Presse en deux versions.

La première version va s’adresser aux forfaits qui comprennent uniquement de la DATA (les forfaits « Connecté partout » : l’option s’appellera SFR Presse Essentiel. Les abonnés concernés ont commencé à recevoir une communication de SFR leur indiquant l’évolution de leur offre. Le forfait augmente de 1€ (comme les clients SFR et Numéricâble il y a un mois) et l’option sera effective à partir du 5 juillet. SFR Presse Essentiel sera la même application que SFR Presse mais sans un accès illiimité : l’abonné aura le choix à 10 titres par mois (10 parutions, et non pas 10 titres de presse). L’option sera facturée 9,99€ par mois, avec une remise de 9,99€. Côté TVA, on retrouvera le même schéma que sur l’option SFR Presse. Par exemple un forfait a 14,99€ permettra de grappiller un euro de taxes.

Avec cette nouvelle déclinaison, SFR espère inciter ses clients à migrer vers des offres supérieures. Un abonné intéressé mais trop limité sera peut-être tenté de migrer vers un forfait qui permet l’accès illimité au titres du groupe.

Une seconde option SFR Press Access va être mise en place, pour notamment les abonnés RED qui ont une offre sans engagement : dès le 12 juin, ils auront accès à 5 titres par mois au même tarif, mais toujours avec la remise.

Source : Nextinpact