Un nouvel outil arrive en France pour mesurer la qualité des réseaux mobiles : Orange 1er et Free dernier selon les premiers test à Paris et Marseille

Un nouvel outil arrive en France pour mesurer la qualité des réseaux mobiles : Orange 1er et Free dernier selon les premiers test à Paris et Marseille

RootMetrics, bien installé au Etats Unis, arrive en France. il s’agit d’un nouvel acteur de la mesure de performance des réseaux mobiles.

L’ARCEP et l’UFC Que Choisir mesurent déjà la qualité des réseaux mobile. D’autres spécialistes proposent aussi leurs services comme nPerf ou Sensorly. Ces informations permettent aux abonnés de se faire une idée des services de chaque opérateur, qui n’hésitent pas à les utiliser pour leur campagne de communication, comme Free qui indiquait sur sa campagne d’affichage en novembre dernier avoir le meilleur débit 4G avec les mesures de nerf. Parallèlement, elles peuvent faire l’objet de contentieux entre opérateur qui ne sont pas tout à fait d’accord sur l’interprétation à donner aux résultats.

RootMetrics assure avoir une méthode de résultats imparables : "Nous trouvons des failles que les opérateurs eux-mêmes ne voient pas. On teste les réseaux en faisant tout ce que les clients font avec leurs téléphones : appels, téléchargement, navigation Web, SMS… On teste de bout en bout l’expérience consommateur".

L‘entreprise possède une équipe de 8 personnes en Europe qui se déplace de ville en ville pour faire les tests en intérieur et extérieur. D’autres mesures sont collectées par des consommateurs anonymes et les résultats sont publiés deux fois par an.

Pour son arrivée en France, RootMetrics a publié ses deux tests réalisés à Paris et Marseille. Dans ces deux villes, Orange arrive en tête du classement et Free dernier. Sur Paris, ce sont 2 personnes qui ont réalisé des tests durant 6 jours.

Source : Les Echos