Patrick Drahi prêt à vendre ses titres de presse à SFR

Patrick Drahi prêt à vendre ses titres de presse à SFR

D’après les informations de La Tribune, Patrick Drahi pourrait revendre son groupe Média (Altice Media Group) à SFR.

Pour l’heure, les restructurations de Libération, L’Express ou l’Expansion vont bon train et les rédactions fondent à vue d’oeil. Une journaliste explique : "Il est devient difficile de se concentrer sur notre travail quand les journées sont rythmées par les pots de départ", en expliquant que les investissements se font au compte goute, et démontrant le retard sur le numérique face au Monde ou au Figaro

Pour que la stratégie d’Altice Media Groupd devienne rentable, Patrick Drahi envisage de vendre ses titres à SFR son opérateur télécom. Il avait investi plus de 30 millions d’euros dans Libération, donc il est envisageable qu’il fasse une plus-value en les vendant.

En vendant son groupe de presse, Patrick Drahi fera du cash. Mais pas sûr que le personnel de SFR voit ces manoeuvres d’un bon oeil. Un responsable syndical s’insurge : "Une fois encore, on vient chercher de l’argent chez-nous pour renflouer Altice".

Pressé de rembourser une dette nette totale de 35,5 milliards euros eu 31 décembre 2015 auxquels s’ajouteront bientôt 8 milliards supplémentaires dus à l’acquisition de Cablevision aux Etats-Unis, Altice a en outre déjà dû se résoudre à remonter certains des tarifs de SFR, quitte à voir ses abonnés filer vers la concurrence

Le 5 mai prochain, SFR va d’ailleurs lancer une option "SFR Presse". Pour 19,99 euros par mois, celle-ci permettra de consulter en illimité la plupart des journaux d’Altice Media Group. Quoi qu’il en soit, cette stratégie semble confirmer que pour Patrick Drahi, la presse n’est pas une fin en soi. Mais plutôt un aimant à abonnés et une source d’enrichissement.