LCI a fait un bon démarrage sur la TNT gratuite

LCI a fait un bon démarrage sur la TNT gratuite

Six jours après son passage sur la TNT gratuite, LCI affiche de bons résultats. Le jour de son lancement, la chaîne d’information de TF1 a capté l’attention de 0,5 % des téléspectateurs (contre 0,1% quand elle était « chaîne nationale payante ») comme l’a révélé Le Parisien. Ses concurrentes BFMTV et iTélé ont respectivement réuni 1,8% et 1,2% du public.

Effet de nouveauté ? Il est encore trop tôt pour savoir si le parti pris éditorial de la chaîne portera ses fruits. En effet, LCI prend le contrepoint de ses consœurs en privilégiant des formats magazines anglés sur la culture, sur l’actualité internationale ou sur l’économie. Europe 1 explique que la stratégie de la chaîne est de « proposer un contenu moins frénétique que sur les chaînes concurrentes » et ajoute que « ça fait d’ailleurs partie du cahier des charges de LCI selon l’accord conclu avec le CSA ». En effet, réserver seulement 30% du temps de diffusion à l’information en continu était une des condition exigée par le Conseil afin d’autoriser le groupe TF1 à passer sur la TNT gratuite.

Extrait de la convention signée entre TF1 et le CSA

Le groupe TF1 avait accepté et mis fin à une longue bataille entamée en 2014 avec l’autorité de régulation. Mais pour déclencher une autre guerre : celles avec ses nouvelles rivales. En particulier avec BFMTV qui a contre-attaqué en développant… une nouvelle identité visuelle lors de son passage à la HD. Cette dernière avait, vainement, déposé un recours, ce que relatait Boursier.com en décembre dernier. Car, comme l’explique le site spécialisé dans la finance, BFMTV craignait que « l’arrivée combinée de LCI et de la chaîne que prépare France Télé pour le mois de septembre, représente un grave risque d’érosion de l’audience ».

Il s’avère en tout cas que Catherine Nayl, directrice de l’information sur TF1, est confiante. Dans une interview donnée au Figaro, elle déclarait vouloir atteindre 1% de part d’audience.