Coriolis : trublion de dernière minute dans le mariage Orange Bouygues

Coriolis : trublion de dernière minute dans le mariage Orange Bouygues

Selon les informations du Parisien, Coriolis Télécom serait en train de jouer les troubles fêtes dans le mariage Orange et Bouygues. Pierre Bontemps, le PDG de Coriolis, a confié être aussi en négociation avec Orange pour reprendre comme SFR et Free des actifs.

Coriolis Télécom voudrait reprendre une partie du portefeuille particuliers et les abonnés professionnels. Pierre Bontemps précise qu’il voudrait reprendre "une partie des clients particuliers, ceux d’une même région, par exemple la Bretagne".

Pour les professionnels, Orange étant déjà largement dominant sur le secteur, Coriolis pourrait avoir l’avantage car pour que l’offre d’achat de Bouygues ait le feu vert de l’Autorité de la concurrence, Orange doit céder cette part d’activité de Bouygues, soit environ 1,7 million d’abonnés.

Pierre Bontemps assure que deux banques l’ont déjà assuré de le suivre avec 500 millions d’euros et qu’il est prêt à reprendre tous les salariés attachés à cette activité.