Free, SFR, Bouygues et Orange s’accordent pour couvrir avant fin 2016 les communes sans aucun réseau mobile

Free, SFR, Bouygues et Orange s’accordent pour couvrir avant fin 2016 les communes sans aucun réseau mobile

Ainsi que nous vous l’annoncions ce matin, Emmanuel Macron a rencontré aujourd’hui les élus locaux et les quatre grands opérateurs télécoms nationaux, Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR, afin d’achever la couverture en téléphonie et Internet mobiles de l’ensemble des centres-bourgs et d’équiper 800 sites pour permettre la couverture de zones de développement économique et de zones touristiques, dans le prolongement des accords déjà signés en 2015.
 
Une étape a été franchie aujourd’hui avec la publication au Journal officiel de la liste de 268 communes rurales et de montagne dépourvues aujourd’hui de toute couverture mobile. Dans ces communes, les quatre opérateurs mobiles nationaux devront proposer un service de téléphonie et d’Internet mobiles fin 2016, ou au plus tard six mois après la mise à disposition d’une infrastructure (pylône et dalle). La signature entre Free, représenté par Maxime Lombardini, SFR, Bouygues Télécom et Orange a eu lieu cet après midi au ministère.
 
La signature de l’accord entre Free, SFR, Bouygues Télécom et Orange
 
Au-delà de ce premier élan, les quatre opérateurs nationaux équiperont en internet mobile, avant la mi-2017, plus de 2 200 communes rurales qui n’ont aujourd’hui accès qu’au seul service de téléphonie (2G). A la demande du Gouvernement, l’ARCEP a mis en place un observatoire trimestriel permettant de suivre ce déploiement.