Altitude Infrastructure annonce avoir franchi une première étape pour attirer Free, Orange, SFR et Bouygues sur le marché des RIP

Altitude Infrastructure annonce avoir franchi une première étape pour attirer Free, Orange, SFR et Bouygues sur le marché des RIP

 

 

Le Plan France Très Haut Débit (ayant pour objectif le déploiement du très haut débit sur l’ensemble du territoire français) étant lancé, plusieurs acteurs viennent faire leur apparition afin d’apporter leur contribution à l’élaboration de ce plan. C’est le cas de l’entreprise Altitude Infrastructure et de son président David El Fassy, avec lequel Univers Freebox s’est entretenu au mois de décembre.
 
Ce dernier s’est exprimé dans le journal des télécoms afin d’annoncer ses objectifs, notamment celui d’atteindre 30 % de part de marché sur le segment des réseaux d’initiative publique (RIP) : « Nous voulons positionner Altitude Infrastructure comme un acteur majeur du très haut débit en France » avoue-t-il.
 
Une première étape a d’ores et déjà été franchie : le million de prises FTTH (Fiber To The Home) déployées, une condition nécessaire afin que les opérateurs télécoms soient attirés par ce marché : « Pour les grands opérateurs commerciaux, quand on ne possède pas au moins un million de prises, on n’a pas la taille critique. Ils ne viennent pas sur les réseaux » précise David El Fassy. « En 2016, nous souhaitons faire signer, sur l’une de nos plaques, Orange et SFR », assure le président de l’opérateur. « Nous avons commencé notre migration vers le Gigabit. Les nouveaux opérateurs qui rejoindront nos réseaux pourront en profiter ».