Mariage Bouygues/Orange : les négociations entre Free et les opérateurs avancent progressivement

Mariage Bouygues/Orange : les négociations entre Free et les opérateurs avancent progressivement
 
 
Alors que ce serait l’Autorité de la concurrence française et non la Commission européenne qui devrait examiner le dossier du rachat de Bouygues Télécom par Orange, l’hebdomadaire Challenges explique que, vu que le futur mastodonte devra revendre une partie de ses abonnés pour ne pas dépasser 50% de part de marché dans le mobile et le fixe, les sujets de discussions entre les deux autres opérateurs (Free et SFR) ne manquent pas.
 
Du côté de Free, vu que l’opérateur a accéléré son développement d’antennes, la fusion entre Bouygues et Orange apparaît comme moins urgente. Free pourrait d’ailleurs être intéressé par les infrastructures du groupe Bouygues dans les centre villes et en zones très denses, où les populations sont opposées à la pose de nouveaux équipements.
 
SFR, quant à lui, espère pouvoir reprendre certains actifs de Bouygues, comme les clients de l’offre low-cost B&You. Concernant les infrastructures techniques, SFR s’interroge sur l’accord conclu avec Bouygues sur la mutualisation de leurs réseaux en zones peu denses.