Altice obtient le feu vert au rachat de Suddenlink, un câblo-opérateur américain

 
 
 
Les autorités de régulation américaine ont approuvé, vendredi dernier, le rachat de Suddenlink par Altice. La FCC (Federal Communications Commission) a estimé, dans son avis, que l’acquisition « servait l’intérêt public » et ne devrait pas avoir « d’effets négatifs sur la concurrence ».
 
Le groupe de Patrick Drahi avait déjà annoncé cette transaction avec Suddenlink pour lui racheter 70 % de son capital au mois de mai dernier. Cette acquisition est désormais validée maintenant que le rachat a été approuvé par les autorités de régulations.
 
Altice doit maintenant attendre la validation des autorités de la concurrence sur son rachat de Cablevision, quatrième câblo-opérateur américain, pour un montant de 17,7 milliards, à défaut d’avoir pu mettre la main sur Time Warner Cable. La FCC devrait s’exprimer sur cette acquisition d’ici le mois de juin 2016.