Taxe Télécom : « Orange respectera ses engagements » dans les zones blanches

Taxe Télécom :  « Orange respectera ses engagements » dans les zones blanches

Le ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, Emmanuel Macron, souhaite éradiquer les "zones blanches" de France. Toutefois, l’annonce de Fleur Pellerin autour de l’augmentation de 0.3 point de la Taxe Télécom, dite aussi Taxe Copé (passant de 0,9% à 1,2% sur les connexions Internet), pourrait tout remettre en cause.

Hier, la Fédération Française de Télécoms faisait part de son opposition quant à l’augmentation de cette taxe et menaçait de ne plus financer la couverture des zones blanches, ces zones rurales non couvertes par une antenne mobile et qui, par conséquent, ne permettent pas d’accéder à un réseau mobile.

Aujourd’hui, Bruno Janet, conseiller du PDG d’Orange, explique sur les réseaux sociaux, « malgré la Taxe Copé, Orange respectera ses engagements pour les territoires » dans les zones blanches. Une déclaration qui n’est pas vraiment en phase avec celle de Stéphane Richard. Ce dernier expliquait sur Twitter, « Non au racket de l’augmentation de la Taxe Copé ».

Pour Free, qui ne fait pas partie de la FTT, « la pause fiscale aura été de courte durée. […] Il est naïf de penser que ce nouvel impôt ne soit pas in fine payé par le consommateur ».