Augmentation de la Taxe Télécom : les opérateurs remettraient en cause la couverture des zones blanches

Augmentation de la Taxe Télécom : les opérateurs remettraient en cause la couverture des zones blanches

 
En mai dernier,  Orange, Free, SFR et Bouygues Télécom signaient un accord en vue de couvrir les zones blanches. Des zones non-rentables car peu peuplées.
 
Mais l’augmentation de la Taxe Télécom, dite aussi Taxe Copé, qui va passer de 0,9% à 1,2% sur les connexions Internet, pourrait tout remettre en cause. En effet, selon Les Echos, la Fédération Française de Télécoms devrait envoyer un courrier à Matignon et Bercy pour faire part de leur opposition quant à l’augmentation de cette taxe et menacer de ne plus financer la couverture des zones blanches.
 
Si les opérateurs veulent remettre en cause cet accord, c’est qu’ils considèrent que le cadre a changé avec l’augmentation de la taxe Copé ». Une source citée par Les Echos explique ainsi : « Les termes du contrat ne sont plus les mêmes. L’exécutif s’était engagé à préserver la stabilité de la fiscalité pour que l’on puisse avoir un horizon d’investissement clair. Ce n’est plus le cas ».