THD Seine : le département 92 regrette que Numéricable-SFR nuise au maintien du service public

THD Seine : le département 92 regrette que Numéricable-SFR nuise au maintien du service public

 
Le département des Hauts-de-Seine avait confié à la société Sequalum, une filiale du groupe SFR-Numéricable, par voie d’une délégation de service public, la construction et l’exploitation d’un réseau en fibre optique à l’abonné (FFTH) destiné à couvrir 100 % du territoire départemental d’ici la fin 2015. Face aux nombreux retards, le CG 92 avait résilié la délégation de service public THD Seine, prononcée pour faute et aux torts exclusifs du Délégataire Sequalum le 17 octobre 2014, est effective depuis mercredi 1er juillet 2015.
 
L’assemblée départementale avait voté en avril dernier, la création d’une régie départementale THD Seine chargée d’assurer la continuité du service public dès la résiliation effective du contrat. Elle a pour mission la charge de l’exploitation du réseau et sa maintenance et doit gérer temporairement la poursuite de l’aménagement numérique du département jusqu’à l’adoption d’une solution plus pérenne. Un marché de maintenance et d’exploitation a été confié à la société Axione.
 
Cependant, le Département des Hauts-de-Seine a annoncé jeudi "regretter que la société Sequalum (société membre du groupe Numéricable-SFR) ne lui ait toujours pas fourni l’intégralité des moyens adéquats d’accès à tous les locaux techniques hébergeant les infrastructures du réseau, faisant ainsi peser un risque sur le bon déroulement des opérations d’exploitation et maintenance."
 
Le Département indique qu’il a entrepris les actions en justice appropriées, en vue de remédier à cette situation inadmissible, qui risque de provoquer des interruptions de service chez les utilisateurs résidentiels et professionnels fibrés THD Seine.
 
En tout état de cause, les services du Département mettront tout en œuvre pour limiter au maximum ces regrettables perturbations a précisé le CG 92