FPS Towers rachète LoxeL et gère plus de 20 000 points-hauts

FPS Towers rachète LoxeL et gère plus de 20 000 points-hauts

Avant cette acquisition, FPS Towers gérait près de 3000 terrasses. Avec Loxel, qui représente 35 bailleurs et près de 15.000 terrasses en France, FPS Towers septuple quasiment la mise, et gère désormais près de 20 000 points hauts en France. « Avec cette acquisition, les opérateurs auront un interlocuteur unique et pourront déployer leurs antennes plus rapidement (…) Les usages explosent avec la 4G. Il faut que les réseaux et les équipements puissent suivre », explique Frédéric Zimer à Les Echos.

Créée en 2012, par le fond d’investissements Antin Infrastructures Partners, FPS Towers met à disposition des d’opérateurs télécoms (mais aussi TV, radio…), son parc de pylônes et toitures terrasses pour développer et consolider leurs réseaux. Trois ans après sa création, la société est devenue un acteur incontournable du marché des télécommunications. Deuxième hébergeur d’opérateurs télécoms en France, juste derrière le géant TDF, FPS Towers est présent dans tous les départements.

L’entreprise pourra louer son réseau de points hauts (toits-terrasses,…) aux opérateurs télécoms, comme Orange, Bouygues, Numéricable-SFR et Free. Ce dernier cherchant à développer son réseau mobile 3G et 4G rapidement.

Comparativement aux opérateurs historiques, le déploiement 3G de Free Mobile a été beaucoup plus rapide. Celui-ci continue le déploiement à un rythme soutenu. Il est l’opérateur fournissant l’effort d’investissement le plus élevé sur le marché français.

Malgré la multiplication des contraintes (chartes locales, lois Abeille et Alur notamment) et malgré la difficulté à obtenir, comme le prévoit pourtant les licences, un accès aux sites 2G utilisés par les autres opérateurs en 3G, l’opérateur respecte les termes de sa licence, comme l’a confirmé l’ARCEP. Il couvre aujourd’hui 78% de la population en 3G et 33% de la population en 4G.

Le 3ème opérateur de téléphonie mobile pourra éventuellement s’appuyer sur les 20 000 points hauts de FPS Towers pour déployer ses antennes-relais et ses équipements.