« De quoi je me mail » se mêle de la couverture 4G des opérateurs, et notamment celle de Free Mobile

« De quoi je me mail » se mêle de la couverture 4G des opérateurs, et notamment celle de Free Mobile

Dans l’émission « De quoi je me mail » diffusée vendredi par RMC et 01Net TV, François Sorel et le Club de la Presse IT se sont penchés sur la 4G des opérateurs. Si Bouygues Télécom talonne de près Orange, SFR et Free ferment la marche, explique François Sorel, s’appuyant sur les données publiées récemment par l’ARCEP.

« Ca se comprend pour Free, puisqu’ils sont en train de construire un réseau. L’opérateur est assez jeune ». Par contre, « c’est plus compliqué pour SFR qui se vantait d’être le héros de la 4G au lancement ». Et pourtant, si Numéricable-SFR affiche un taux de couverture 4G de 53%, « parmi ces 53%, il y a environ 23% qui provient de l’accord d’itinérance signé avec Bouygues Télécom. (…) SFR est vraiment à la traîne. Pour la 4G, ce n’est vraiment pas terrible », explique Jean-Sébastien Zanchi de Metronews.

François Sorel précise par la suite que « Free Mobile investit beaucoup plus et ouvre énormément d’émetteurs (…) Qui aurait pu imaginer l’année dernière » que le dernier entrant pourrait dépasser aussi rapidement le deuxième opérateur français, Numéricable-SFR.

Le passage concernant la couverture 4G de Free Mobile et des autres opérateurs débute à 3mn30 :

 

D’autres sujets ont été évoqués au cours de l’émission, comme la montre connectée de Lenovo et le SMS qui fait planter les iPhone. L’invité est Pascal Nègre, PDG d’Universal Music.

Pour rappel, nous vous en parlions le 27 mai dernier, Orange et Bouygues Telecom, qui étaient déjà en tête en juillet 2014, conservent une avance significative en matière de couverture 4G. De son côté, la couverture 4G offerte aux clients de SFR a nettement augmenté, passant de 30 à 53% de population couverte entre juillet et décembre 2014. Cette augmentation est en partie le reflet de l’itinérance que SFR offre à ses clients sur une partie du réseau 4G de Bouygues Telecom, mise en service, pour l’essentiel, en novembre 2014.

Free Mobile a la couverture 4G la moins étendue au 31 décembre, passant de 24% en juillet à 33% en décembre. Notons cependant que depuis, Free a mis un coup d’accélérateur concernant le déploiement 4G et a même dépassé SFR en nombre de sites. Mais sans fréquences en or, Free Mobile couvre moins de territoire avec un même site. Les enchères autour de la bande 700MHz pourraient éventuellement changer la donne.

NB : Si vous souhaitez vous renseigner sur le taux de couverture 4G dans votre département, cet article devrait vous intéresser.