Montée en débit et FTTH dans la Somme : « l’avenir de la ruralité ne tient qu’à une fibre »

Montée en débit et FTTH dans la Somme : « l’avenir de la ruralité ne tient qu’à une fibre »

Le syndicat mixte Somme Numérique a fait le choix d’orienter la nouvelle édition du séminaire, consacré à l’aménagement numérique du territoire, sur l’avancée des travaux du réseau d’initiative publique et leur poursuite au travers de l’inauguration d’une armoire de montée en débit dans la commune de La Faloise.

A cette occasion, le président de Somme Numérique et de la communauté de communes du Val de Noye, Jean-Claude Leclabart, a présenté un suivi du déploiement du RIP porté par le syndicat mixte.

« L’avenir de la ruralité ne tient qu’à une fibre »

Philippe Varlet, vice-président du conseil départemental de la Somme, a quant à lui présenté la vision du département pour l’aménagement numérique de la Somme, en indiquant que « l’avenir de la ruralité ne tient qu’à une fibre ».

Le directeur de la Mission Très Haut Débit, Antoine DARODES, a salué l’investissement du syndicat mixte Somme Numérique et son rôle moteur dans la dynamique instaurée par le Plan France THD. Celui-ci s’est récemment doté d’un nouveau cahier des charges, dont nous vous faisons l’écho dans cet article

La journée s’est conclue par l’inauguration d’une armoire de montée en débit dans la commune de la Faloise. Le programme initial de montée en débit comporte la création de 121 NRA MED qui couvriront l’ensemble des communes ayant plus de 70 lignes dont le débit est inférieur à 2 Mbps. 128 communes sont concernées. L’ensemble de ces travaux est programmé sur 2015, les mises en service devant s’écouler jusque sur le premier semestre 2016(vous pouvez consulter la liste des communes ici).

Le syndicat mixte Somme Numérique réunit le conseil départemental, la communauté d’agglomération Amiens Métropole et 25 communautés de communes. A l’initiative d’un réseau d’initiative publique de première génération qui a permis de déployer un réseau de collecte de plus de 800 kilomètres, il porte désormais le projet très haut débit de la Somme, en dehors des communautés d’agglomération d’Amiens et d’Abbeville pour lesquelles les déploiements doivent être assurés par l’opérateur Orange.

Parmi les premiers dossiers déposés dans le cadre du Plan France Très Haut Débit, le projet de Somme Numérique vise à déployer d’ici 2017 un réseau de fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) à destination d’environ 60 000 logements et entreprises et améliorer les débits sur le réseau ADSL de plus de 22 000 foyers au travers d’opérations de montée en débit. Par ailleurs, le syndicat mixte apporte un soutien financier pour l’accès à Internet par satellite ou par le réseau Wimax, par une subvention à l’équipement en terminaux de réception.

En décembre 2013, l’Etat a accordé à ce projet un pré-accord de financement pour plus de 18 millions d’euros. La confirmation de ce soutien financier devrait intervenir dans les prochains mois.

Vous pouvez consulter la carte interactive des équipements numériques du département sur Somme Numérique.