Orange prêt à prendre en charge le programme anti-zones blanches “seul s’il le faut”

Orange prêt à prendre en charge le programme anti-zones blanches “seul s’il le faut”
 
Stéphane Richard, PDG d’Orange et qui prendra en charge la direction d’Orange France à partir de lundi, revient sur l’amendement à la loi Macron qui prévoit la fin des zones blanches d’ici la fin 2016.
 
Pour Orange, l’enjeu est de taille : la possibilité en contrepartie de retirer toutes les cabines téléphoniques du territoire.
 
Le PDG d’Orange annonce ainsi pousser "très fort à la définition d’un accord national avec les autres opérateurs pour couvrir, au-delà des seuls centres-bourgs, toutes les zones que les collectivités locales présenteront comme d’intérêt et non couvertes à ce jour, dans une logique de guichet."
 
Il estime également pouvoir être un moteur de ce programme : "on est pret à prendre en charge ce nouveau programme de couverture seuls s’il le faut." 
 
Du côté du calendrier, le patron de l’opérateur historique estime être "prêt à démarrer seul un tel partenariat dès cet été."
 
L’amendement à la loi Macron prévoit de résorber les zones blanches dans les 170 communes qui ne bénéficient pas de la 2G et les 2600 communes qui ne captent pas la 3G/4G.
 
Source : AFP