Salt : Xavier Niel lance un modèle différent de Free Mobile et reste secret sur le lancement d’une Freebox suisse

Salt : Xavier Niel lance un modèle différent de Free Mobile et reste secret sur le lancement d’une Freebox suisse

 
C’est donc ce soir que s’est tenu le show d’Orange Suisse à Zurich, devant 1200 personnes et qui inaugurait le nouveau tournant de l’opérateur racheté en décembre 2014 par Xavier Niel. Exit la marque Orange, qui devient donc Salt et la couleur orange qui devient verte.  
 
Mais au delà de la nouvelle identité, c’était surtout la nouvelle stratégie de l’opérateur qui était attendue, ou autrement dit, Xavier Niel va-t-il exporter le modèle Free Mobile en Suisse ? Pour le moment, aucune annonce en ce sens n’a été faite. Salt souhaite déjà développer l’acquis en renforçant la couverture de son réseau haut débit 4G afin de « couvrir d’ici la fin de l’année 96% de la population suisse. La société compte également renforcer son réseau de boutiques, qui apparaîtront sous la nouvelle enseigne et dans un nouveau look vert d’ici lundi. » rapporte Le Temps
 
 
Le directeur général de Salt, Johan Andsjö, a refroidi un peu ceux qui attendaient une révolution en indiquant dans un entretien à AWP : "Nous n’initierons pas une guerre des prix […] Nous n’avons jamais eu de grandes ambitions de changer nos offres. Les offres qui sont aujourd’hui populaires changent seulement de nom. Il n’y a pas de changement important du côté des tarifs » Et d’ajouter que Xavier Niel "veut faire ce qui est le mieux dans chaque marché. Il ne veut pas faire partout les mêmes choses comme un groupe international"
 
Quelles innovations attendre ?
 
Même s’il n’y a pas eu de grosse annonce ce soir, Johan Andsjö a indiqué : "je ne vous dirai pas quelle sera la prochaine étape, mais nous travaillons déjà dessus". Premier élément de réponse avec « Salt Pack », une offre incluant un abonnement, un mobile, une tablette et un "super gadget". Autre offre annoncée pour juin cette fois : le « Pass ». Le concept : vous payez en une fois, puis vous êtes tranquille pour le reste de l’année. Ces pass seront au nombre de 4 et Le Temps détaille le principal, le "Swiss Pass" proposé à 999 francs par an. " Ce qui équivaut à 83,25 francs par mois pour téléphoner de manière illimitée sur tous les réseaux suisses, envoyer des SMS aussi de manière illimitée, accéder à Internet sans contrainte ni de volume ni de vitesse. Cet abonnement comprend aussi des appels illimités depuis la Suisse vers l’international. Pour 500 francs de plus, le client peut obtenir un nouveau smartphone."
 
Enfin, l’opérateur Suisse de Xavier Niel était attendu sur le lancement d’une offre triple play, comme celle proposée avec la Freebox en France. Interrogé à ce sujet, le Directeur général s’est refusé à tous commentaires.