Huawei, Xiaomi, Lenovo : ces nouvelles marques chinoises aux millions de bénéfices


Vous l’aurez surement remarqué, les smartphones sont des appareils coûteux. Apple a dépassé la barre des 1 000 euros avec son iPhone 6 Plus en septembre dernier, et Samsung serait en passe de proposer son dernier bébé à un prix à 4 chiffres lui aussi.

 
Si les smartphones Apple, Samsung, Sony et beaucoup sont conçus respectivement en Californie, Corée du Sud ou Japon, ils sont bel et bien l’ouvrage de fabricants chinois ; et il semblerait que les petits bras de l’Empire de Milieu soient carrément décidés à s’imposer face à ces grosses marques. Selon le cabinet d’étude Strategy&, sur les dix premiers vendeurs de smartphones en volume, six sont chinois.
 
Parmi eux, on trouve Xiaomi, Lenovo, Huewei, Coolpad, ZTE, et d’autres encore. Si ces marques nous semblent encore inconnues, il est bon de savoir que Xiaomi a écoulé 61 millions de smartphones en 2014, et Lenovo 92 millions.
 
S’il est encore trop tôt pour faire des paris, on peut imaginer sans problème ces marques remplacer les iPhones, Galaxy S et autres Xperia Z dont nous avons l’habitude. En effet Xiaomi à triplé ses ventes en 2014, volant près de 22,4 % de parts de marché à son concurrent Samsung, pour plus de 186,5 % de croissance. L’entreprise est d’ailleurs valorisée à plus de 45 milliards d’euros, eh ouais.
 
De son côté, l’équipementier Huawei tacle Ericsson avec un chiffre d’affaires de 27,9 milliards d’euros contre 24,3 milliards, "et ce sans compter son activité de terminaux mobiles", indique Mohssen Toumi du cabinet Strategy& à La Tribune.
 
Ce même expert indique aussi que c’est bien la qualité des produits, et non les bas prix qui font gagner des parts de marché à Huawei. Bye aux idées reçues donc.