Angélique Gérard (Iliad/Free) succède à Emmanuel Macron à la 1ère place du palmarès Choiseul des 100 nouveaux leaders économiques

Angélique Gérard (Iliad/Free) succède à Emmanuel Macron à la 1ère place du palmarès Choiseul des 100 nouveaux leaders économiques

 
Si l’une des particularités de Free est de s’être développé grâce à l’innovation, une autre est d’avoir des personnalités emblématiques aux postes clefs. Il y a bien sur Xavier Niel, Rani Assaf, le concepteur de la Freebox, Michael Golan, qui a quitté Free pour créer son propre opérateur en Israël et Angélique Gérard, la figure historique de la relation abonné de Free.
 
Et Angélique Gérard est à l’honneur aujourd’hui puisqu’elle a été placée en première position du palmarès Choiseul des 100 nouveaux leaders économiques de moins de 40 ans, que vient de publier le Figaro Magazine. Le jury a pris en compte que très peu de femmes dirigent des effectifs aussi importants en France et que Angélique Gérard est une des plus jeunes. L’année dernière, à cette même première place, c’était Emmanuel Macron qui avait été désigné. Et le jury avait vu juste puisqu’il est devenu ministre de l’économie.
 
 (c) Figaro Magazine
 
« Jusqu’ à la dernière minute, le classement de l’Institut Choiseul est tenu secret, tant il est explosif » explique le Figaro Magazine "Pensez-donc, retrouvez-vous placé aussitôt sous les feux de la rampe" C’est en terme de notoriété, tant vis-à-vis des clients qu’en interne, explique Antoine Hillion, responsable des études et de l’innovation au sein de l’institut Choiseul. L’an dernier, on a vu des comités de grands groupes du CAC organiser un pot en l’honneur des heureux élus de leur entreprise, le PDG se fendant même d’un petit mot de félicitations.»
 
A l’occasion de cette distinction, Angélique Gérard est revenue, dans le Figaro Magazine, sur son arrivée chez Iliad, en 1999. «Quand j’ai rejoint Iliad, ce n’était qu’une petite société de 15 personnes. J’ai connu Xavier Niel par l’intermédiaire d’un ami commun. Il m’a demandé de créer une plateforme de renseignements téléphoniques. J’avais 23 ans. J’ai accepté tout de suite. Mais, neuf fois plus tard, je l’ai appelé pour lui donner ma démission, car cela ne pouvait pas fonctionner : les investissements publicitaires ne suivaient pas. Je crois qu’il a apprécié mon côté cash et il m’a proposé un nouveau défi, reprendre en main la hotline de Free. »
 
Méthodologie : Le Choiseul 100 a été réalisé par l’Institut Choiseul, avec le concours de 90 personnalités issues du monde politique, institutionnel, économique et des idées. Au total, près de 2000 profils ont été sélectionnés. L’évaluation des profils est répartie de la manière suivante : Accomplissement (expériences, réalisation, progression, 200 pts), situation (position, réputation, influence, 300 pt), potentiel (créativité, vision, agilité, 500 pts)