Plan social : Bouygues Télécom renonce aux départs contraints

Plan social : Bouygues Télécom renonce aux départs contraints
 
Ce mardi, la direction de l’opérateur Bouygues Télécom a annoncé aux représentants du personnel qu’il n’y aurait pas de phase de départs contraints.
 
Annoncé en juin dernier, Bouygues prévoyait dans son plan de restructuration complète de l’entreprise 1516 suppressions de postes. Suite à la négociation avec les syndicats, le nombre de suppression de poste avait été réduit à 1404 postes. Entre le 15 novembre et le 15 janvier, une première phase laissait l’opportunités aux employés de Bouygues Télécom des départs volontaires ainsi que des plans de reclassement interne.
 
Dans un second temps, Bouygues Télécom devait annoncer un plan de sauvegarde de l’emploi, entre le 15 janvier et le 15 mars, pouvant comprendre des départs contraints. Ce dernier n’aura pas lieu.
 
Au final la première phase du plan se solde par 1096 départs volontaires et 111 reclassements internet, soit un total de 1207 postes. 150 démissions ont également eu lieu depuis l’annonce du plan social. Au final 1361 postes ont été supprimés.
 
Bouygues Télécom s’économise donc la phase douloureuse du licenciement contraint et épargne les quelques dizaines de licenciement qui restait à effectuer ; "une sage décision" selon Bernard Allain, secrétaire général de Force Ouvrière.
 
Source : La Tribune