Bouygues Télécom nargue Free en lançant une campagne « N°1 en qualité de service »

Bouygues Télécom nargue Free en lançant une campagne « N°1 en qualité de service »

La semaine dernière, Free attaquait Bouygues Télécom en justice pour « pratiques commerciales trompeuses ». Il demandait à l’opérateur de Martin Bouygues de «cesser sans délai toute communication» sur la qualité de son réseau fixe, en faisant référence à l’observatoire sur la qualité du service fixe d’accès à l’internet, publié le 26 novembre par L’ARCEP.
 
Une attaque qui n’a visiblement pas impressionné Bouygues Télécom puisque ce dernier a lancé une nouvelle campagne de publicité dans les journaux, en affichant « Bouygues Télécom N°1 en qualité d’accès à Internet ». 
 
image : ‏@vachegti
 
Mais au-delà de Free, c’est également l’ARCEP qui mettait en garde quant aux résultats, dès la publication de l’étude. L‘Autorité invitait invite les lecteurs à la prudence quant à l’interprétation des données publiées dans ce premier rapport de synthèse qui correspond à un exercice test (version bêta). L’Autorité recommande en particulier que toute diffusion de ces données soit accompagnée des mises en garde méthodologiques mentionnées dans le rapport.
 
Ce week end, l’ARCEP a d’ailleurs réitéré « ses mises en garde quant à l’exploitation à des fins commerciales des premiers résultats de la version-test de son nouvel observatoire sur la qualité des services fixe d’accès à internet ».
 
 
Même si cette deuxième mise en garde est certainement intervenue après que la campagne de Bouygues Télécom ait été décidée, l’opérateur n’a pris aucune précaution quant aux avertissements préconisés par l’ARCEP lors de la publication de l’étude, concernant l’information des lecteurs.