Bouygues Télécom doit arrêter d’annoncer qu’il est “N°1 en qualité d’accès à Internet”

Bouygues Télécom doit arrêter d’annoncer qu’il est “N°1 en qualité d’accès à Internet”

Hier, le régulateur des télécoms a mis en garde les fournisseurs d’accès à internet contre l’exploitation commerciale de la dernière étude de l’ARCEP sur la qualité d’accès au réseaux internet fixe. Pour un porte-parole de l’ARCEP, "c’est un simple rappel à l’ordre" , l’étude n’ayant "pas vocation a être exploitée commercialement par les opérateurs".

Cette mise en garde vise surtout Bouygues Télécom qui s’est empressé d’utiliser les résultats de cette étude qui le classait comme "le n°1 en qualité d’accès à internet".
 
L’ARCEP rappelle ainsi que les résultats de cette étude ne sont que les fruits d’une version-test dont "toute interprétation des données publiées […] doit être faite avec la plus grande prudence". Pour le régulateur des télécoms "ces premiers résultats ne permettent pas de comparer globalement la qualité de service des fournisseurs d’accès à internet."
 
L’utilisation des résultats par Bouygues Télécoms a provoqué la colère de son concurrent Free qui l’a attaqué la semaine derniere devant le Tribunal du Commerce de Paris pour "pratiques commerciales trompeuses". L’opérateur demandait à Bouygues Télécom de cesser "sans délais toute communication autour des résultats de cette étude.
 
Source : Reuters