Orange n’entrera pas au capital de l’opérateur algérien ATM Mobilis

Orange poursuit ses manoeuvres de consolidation et de développement à l’international. Alors qu’il est occupé a essayé de racheter l’opérateur espagnol Jazztel, Orange continue de lorgner vers l’Afrique pour accélerer sa présence dans de nombreux pays.

Déjà présent au Cameroun, Côté d’ivoire, Mali, Madagascar, Maroc, Tunisie, Sénégal, République du Congo, et bien d’autres destinations africaines, Orange visait également un développement en Algérie, un des marché les plus important d’Afrique.
 
C’est a travers une entrée au capital de ATM Mobilis qu’Orange essayé de débarquer dans les télécoms algériens. Mais pour l’opérateur, c’est une fin de non recevoir, l’opérateur refuse d’ouvrir son capital au groupe de télécommunication français. La missive signée du secrétaire général du Ministère de la poste et des télécommunications, annonce "qu’ après avoir consulté les dirigeant de l’opérateur, il fut conclu à l’inopportunité d’ouvrir le capital social dans les circonstances actuelles."
 
Ce sont près d’un an de négociations qui tombent à l’eau pour Orange.
 
Source : L’Express