Stéphane Richard : “Dailymotion n’est plus considéré comme un symbole politique”

Depuis plus d’un an maintenant, Dailymotion est détenu à 100 % par Orange qui souhaité désormais trouver de nouveaux partenaires afin d’asseoir son développement à l’international.

Dans un entretien à Dow Jones Newswires, Stéphane Richard est revenu une nouvelle fois sur le dossier Dailymotion. Il réaffirme sa volonté de trouver de nouveaux partenaires pour la plateforme de vidéo. Orange se trouve très attentif au changement de cap récent du gouvernement., Alors qu’Arnaud Montebourg avait fait capoter les négociations avec Yahoo, Axelle Lemaire, secrétaire d"Etat au Numérique, se déclarait la semaine dernière prête à s’impliquer pour "rechercher des partenaires" aux côtés d’Orange.
 
Pour Stéphane Richard, "Dailymotion n’est plus considéré comme un symbole politique par le gouvernement français ce qui nous permet de considérer toutes les options de manière plus décontractée".
 
Si rien n’est encore décidé, Orange pourrait donc céder une majorité des parts de Dailymotion a un investisseur, ce que refusait catégoriquement Bercy à l’ère Montebourg. "Garder le contrôle, ce n’est pas une religion pour moi." Il souhaite néanmoins que Dailymotion conserve ses racines en France même si le site était vendu à un acteur étranger. Le potentiel acheteur devra également conserver les centres de décision et le volet R&D dans le pays.
 
Parmi les potentiels investisseurs, on retrouve Microsoft qui, selon lui, travaille sur un rachat d’une participation d’environ 10 %, une information que Microsoft a refusé de commenter.