Rachat de Bouygues Télécom : Patrick Drahi a déjà tenté de prendre contact avec Free

Rachat de Bouygues Télécom : Patrick Drahi a déjà tenté de prendre contact avec Free
 
 
Si Altice, l’actionnaire des Numéricable, a annoncé ce soir sa volonté de racheter Bouygues Télécom, il avait déjà commencé à tâter le terrain. En effet, selon BFM Business, Patrick Drahi a déjà commencé à travailler sur ce dossier et a tenté de prendre contact avec Bouygues mais également avec Free. 
 
En cas de rachat de la branche Télécom de Bouygues, Altice, qui possède déjà Numéricable et SFR, devrait accepter d’importantes concessions devant l’Autorité de la concurrence. C’est pourquoi il est préférable de préparer le terrain avec Free, qui pourrait racheter les actifs de Bouygues Télécom, voire de SFR, dont Altice serait amené à se séparer.
 
Des relations exécrables entre Xavier Niel et Patrick Drahi
 
Comme le disait récemment Xavier Niel sur BFM Business : "La consolidation ne peut pas se faire sans nous pour des raisons de concurrence. Le paysage à quatre opérateurs est donc là pour durer". Et la tâche ne sera pas facile pour convaincre le fondateur de Free. Tout d’abord, comme le rapporte BFM Business : « les relations entre Patrick Drahi et Xavier Niel sont plus qu’exécrables : ils ne se parlent plus depuis plusieurs années. » Par ailleurs, le rachat par Free d’un réseau mobile complet est de moins en moins intéressant, ce dernier ayant déjà déployé des antennes qui devraient couvrir 75% de la population d’ici la fin de l’année.
 
Ces raisons ont mené Xavier Niel à éconduire les avances de Patrick Drahi qui avait envoyé ses émissaires pour discuter du rachat de Bouygues Télécom.
 
Ce n’est cependant pas cela qui devrait stopper le Président d’Altice dans son désir de conquête sur le marché français. En effet, le rachat de Bouygues Télécom lui permettrait de disposer d’un bien meilleur réseau moble que celui de SFR, et bien plus avancé en termes de 4G. Car comme l’indique un proche de l’homme d’affaires, "faire remonter la qualité de service du réseau de SFR va être long et coûteux." Selon un acteur du dossier cité par BFM Business, "Une offre pourrait être formulée dans quelques mois".