2015 : changement de cap dans les boutiques Orange

Si Orange, va en réduire le nombre de 10 % c’est pour revenir avec un nouveau type de boutiques. Le dernier changement d’organisation des boutiques date de 2005. A l’époque il s’agissait surtout de mettre en avant Orange face aux vestiges de France Télécom.

Désormais, Orange veut jouer la carte de la rupture avec ses boutiques en "cassant les codes habituels" en disposant de lieux "aspirationnels et commerciaux" selon Carine Rebstock, responsable du projet nouvelle boutique du groupe Orange.
 
Les nouvelles boutiques se composeront de plusieurs espaces avec à la clé une visibilité accrue de l’intérieur de la boutique depuis l’extérieur. Homelive, le nouveau service domotique d’Orange sera un élément phare des produits mis en avant par Orange.
 
Pour Jérôme Pacau, directeur des opérations chez Lonsdale, l’agence de design en charge du projet de rénovation des boutiques Orange, "la clef d’entrée sera le mode de vie et le besoin." L’objectif affiché, une boutique qui donne l’impression d’être comme chez soi pour faire comprendre les usages de la domotique, de la santé ou des différentes façons de travailler avec Orange. Canapés, tables, fauteuils, étagères, la nouvelle décoration intérieur promet également de casser le code des "boutiques" en faisant disparaître les comptoirs classiques.
 
Orange veut également faire évoluer la relation client et sa manière de communiquer en boutique. Fini les conseillers derrière le comptoir, les conseillers équipés de tablettes seront plus mobiles. Il sera également possible de prendre rendez-vous à l’avance avec un conseiller Orange. Pour Carine Rebstock, "le mobile sera davantage utilisé en magasin pour prévenir le client qu’un conseiller est libre ou pour lui proposer des informations adaptées."
 
Le début de la mutation de ces boutiques démarre au printemps 2015 en Pologne puis en Roumanie avant d’arrivée en France pour la rentrée 2015.
 
Source : Les Echos