T-Mobile US : Sprint renonce, Iliad reste la seule offre en lice

T-Mobile US : Sprint renonce, Iliad reste la seule offre en lice
 
Alors qu’il travaillait sur un projet de fusion entre le quatrième et le troisième opérateur aux Etats-Unis, selon le Wall Street Journal, Sprint renonce à son offre de rachat de T Mobile US. Ce dernier a estimé qu’il serait trop difficile d’obtenir l’aval des autorités de régulation. 
 
Ce week-end, outre l’arrivée d’une offre concurrente d’Iliad, Sprint avait subit un coup dur, la Federal Communication Commission ayant déclaré qu’il refuserait que Sprint et T Mobile US dépose une enchère commune lors du prochain appel à fréquences.
 
Cette dernière était également très réticente à l’idée d’un passage de quatre à trois opérateurs, craignant un manque de concurrence dans le secteur.
 
Selon Les Echos, Sprint a prévu de s’exprimer dans la journée pour annoncer la nomination d’un nouveau directeur général, qui remplacerait Dan Hesse, directeur général depuis 2007. Ce matin l’action de Sprint, T Mobile US et de Softbank était en chute libre.
 
Ce retrait de Sprint et Softbank laisse désormais le champ libre à Iliad dont l’offre jugée trop faible par rapport à celle de Sprint devrait être refusée. Désormais seul en course, le dépôt d’une offre améliorée par Iliad et de nouveaux partenaires financiers devrait donc être envisagée avec intérêt par Deutsche Telekom qui cherche à se désengager du marché américains depuis de longs mois.
 
Source : Reuters