Bouygues Télécom lance la 4G+ dès aujourd’hui, avec un débit maximum théorique annoncé de 220 Mbits/s

Bouygues Télécom lance la 4G+ dès aujourd’hui, avec un débit maximum théorique annoncé de 220 Mbits/s
 
Alors que Bouygues Telecom n’avait pas brillé jusqu’ici en ce qui concerne les débits 4G que son réseau permettait, il annonce le lancement commercial de la 4G+ dans les villes de Lyon, Bordeaux, Grenoble, Vanves, Issy-les-Moulineaux, Malakoff et Rosny-sous-Bois dès aujourd’hui, et dans les 16 plus grandes villes de France dès la rentrée. Bouygues Telecom est ainsi le premier opérateur à offrir à ses clients des débits jusqu’à deux fois supérieurs à ceux de la 4G, sans surcoût.
 
La 4G+ (ou LTE-Advanced) est une évolution technique de la norme LTE (la 4G actuelle), qui permet une augmentation significative des débits. Cette augmentation est liée à une agrégation de deux bandes de fréquences. Ainsi, après avoir été le premier opérateur français à atteindre 182Mbit/s à Bordeaux en octobre 2013, Bouygues Telecom est désormais en mesure d’offrir un débit pouvant aller jusqu’à plus de 220Mbit/s. Jusqu’à présent, c’était Free et Orange qui permettaient les plus importants débits maximum théoriques avec 150 Mbits/s. 
 
Dès le 1er juillet, les clients de Bouygues Telecom Entreprises pourront s’équiper du premier terminal compatible 4G+, la box 4G+ de Huawei. Pour ses clients grand public, Bouygues Telecom proposera dès juillet le hotspot Bbox Nomad 4G+ puis, à la rentrée les premiers smartphones compatibles 4G+.
 
Par ailleurs, afin d’améliorer également le confort de ses clients ne disposant pas encore de terminal 4G+, Bouygues Telecom améliore son réseau 4G, notamment en élargissant la bande de fréquences utilisée sur les sites en 1 800 MHz, passant de 10 MHz à 15 MHz. Dès à présent, les clients profitent d’un meilleur confort et d’une fluidité accrue en 4G dans plusieurs grandes villes, et cet été dans plus de 1 600 communes.
 
Bouygues Télécom affirme enfin « disposer toujours de la plus large couverture 4G de France (69% de la population couverte) », même si Orange a dépassé la filiale télécom du groupe Bouygues que ce soit en nombre d’antennes et en nombre de supports. Dans tous les cas, Bouygues Télécom montre qu’il a encore de la ressource et qu’il peut encore innover.