Bouygues aurait 50 % de chance de se faire racheter par Free ou Orange

Bouygues aurait 50 % de chance de se faire racheter par Free ou Orange

La fin de semaine était chargée en rumeurs suite à la publication des chiffres d’affaires trimestriels de Bouygues et Iliad. Si l’un confirme ses difficultés, Iliad, maison-mère de Free a le vent en poupe annonçant une hausse de son chiffre d’affaire de plus de 10 %.

La bourse, elle aussi, a salué d’excellents chiffres qui permet au groupe de prendre 6 % à 219,5 € le titre et de terminer la journée en tête du SBF.
 
Pour certains le titre d’Iliad est encore à surveiller aujourd’hui, Berenberg a d’ailleurs relevé sa recommandation de Conserver à Acheter avec un objectif de cours à 240 €.
 
Parmi les éléments qui soutiennent la confiance des investisseurs, les rumeurs de rachat de Bouygues par Orange ou Iliad sont évalués à une probabilité d’occurrence de 50 %. En janvier, alors que les rumeurs de consolidation dans les télécoms évoquaient plusieurs scénarios, comme le rachat de SFR, les probabilités d’un rachat de Bouygues par Free n’étaient évaluées par Oddo qu’à hauteur de 40 %
 
Pour le cabinet Nomura, ce dernier "estime qu’un accord serait extrêmement difficile à vendre aux autorités de la concurrence, à moins qu’Orange ne vende une part significative des actifs de Bouygues Telecom."
 
Selon le cabinet Oddo, le rachat de Bouygues discuté par Orange était surprenant mais crédible. Le cabinet note également qu’un tel scénario serait "bénéfique pour tous les opérateurs" et permettrait notamment à Free de récupérer le réseau de Bouygues à bon prix. Ce dernier envisage également un accord de mutualisation entre Bouygues et l’opérateur historique qui permettrait aux deux opérateurs de réaliser "des économies de coûts de 250 millions d’euros par an sur les réseaux mobiles."
 
Enfin pour les analystes d’Aurel BCG "l’intérêt évident pour Bouygues de sicuter avec Orange est de faire monter les enchères et de forcer éventuellement Iliad à faire une contre-offre plus élevée."