Free et Numericable recrutent, l’effectif d’Orange, SFR et Bouygues en baisse en 2013

Free et Numericable recrutent, l’effectif d’Orange, SFR et Bouygues en baisse en 2013

Cette année, les recrutements de Free n’auront pas suffi à compenser les pertes des autres opérateurs. Au total, le secteur des télécoms aura perdu 3 271 emplois en 2013.

Pourtant du côté de Free, on continue de recruter avec 618 postes supplémentaires en 2013, pour un total de 6876 salariés dans le groupe à la fin 2013.
 
Numericable aussi affiche un recrutement positif avec 203 postes en plus et le cap des 2000 employés également franchi au cours de l’année passée.
 
Pour les "trois gros" la situation est inverse. L’ex-opérateur historique, mastodonte des télécoms poursuit de son côté son dégraissage. La perte d’emploi dans le secteur peut largement lui être attribuée avec un effectif réduit de près de 3 000 salariés (2967) essentiellement dû aux départs en retraite qui ne sont pas remplacés. En l’espace de 15 ans Orange a perdu près de 50 000 emplois. Il reste avec plus de 100 000 employés cinq fois plus gros que Bouygues et SFR réuni.
 
Pour ces deux autres opérateurs, la situation n’est pas plus reluisante : Bouygues vient d’achever son plan de départ de 556 postes pour un effectif réduit au final de 567 postes.
 
Même tarif pour SFR qui a réduit ses effectifs de 558 postes.
 
Un effet Free Mobile ?
 
Depuis 2012, Free Mobile a créé 1681 postes, quand Bouygues et SFR en ont supprimé 1385. Quant à Orange, son plan de restructuration du géant des télécoms conduit depuis 15 ans à une restructuration de l’entreprise. Pour Orange l’arrivée de Free était presque secondaire, le tsunami Free Mobile a été encaissé par Orange grâce aux sommes colossales que verse Free pour conserver son itinérance sur le réseau d’Orange.
 
Source : BFM Tv