La 4G+ débarque en France dès la mi-2014

La 4G+ débarque en France dès la mi-2014

Les opérateurs n’en ont pas fini avec la 4G qu’ils s’attaquent déjà à la 4G+ ou LTE Advanced. Cette dernière est censée multiplier par deux le débit 4G fournit à l’abonné. Parmi les quatre opérateurs, trois d’entre eux se sont déjà penchés sur le sujet promettant de se lancer avant la fin 2014.

Bouygues à d’ores et déjà promis un lancement commercial pour le mois de juin à Bordeaux et à Lyon respectivement avec les équipementiers Huawei et Ericsson.
 
Du côté d’Orange, le service est annoncé pour l’été avec Qualcomm et Ericsson. Il est déjà expérimenté à Saclay où l’opérateur atteint des débits en mobilité de 200 Mbits
 
Quant à SFR, il faudra attendre le second semestre 2014 pour y voir la 4G+ pointer le bout de son nez. L’opérateur a déjà testé sa technologie en 2013 à Marseille.
 
Si du côté de Free, c’est le silence radio, ce n’est pas une surprise, le trublion des télécoms étant plutôt habitué à lancer ses nouveautés en profitant de l’effet de surprise. Pour l’instant l’opérateur reste néanmoins bloqué avec le peu de spectre de fréquences qui lui a été alloué.
 
Seul problème et non le moindre pour Free Mobile, l’opérateur n’a pas de bande 800 MHz. Si en revanche il peut atteindre 150 Mbits gràce à sa largeur de spectre en 2600 MHz, il est en revanche bloqué sur les fréquences basses.
 
En effet la 4G+ ou LTE advanced fonctionnera avec les mêmes fréquences que celles de la 4G mais au lieu de les gérer indépendamment, il combine le spectre du 800 MHz et du 2 600 MHz pour augmenter l’efficacité des réseaux mobiles.
 
Pour Laurent Fournier de Qualcomm France : "avec cette technologie 1+1 ne font pas 2 mais jusqu’à 3." En théorie, les débits maximum de la 4G+ se situent entre 175 Mbits et 225 Mbits, beaucoup trop pour ceux qui ne sont pas encore couvert par la 4G, voire la 3G et qui n’en demandent pas temps.
 
Source : Les Echos