Montebourg demande à Numericable de confirmer ses engagements sur l’emploi et les investissements

Montebourg demande à Numericable de confirmer ses engagements sur l’emploi et les investissements

Rien ne va plus, les jeux sont faits. Arnaud Montebourg a bien essayé de faire pencher la balance du côté bleu, mais c’est bien le pion noir qui remporte la mise.

 
Dans cette partie d’échec qui avait conduit le ministre du redressement productif à se positionner comme arbitre très partial, l’heure est à la confirmation des engagements pris par Numericable dans la surenchère.
 
Aussi le nouveau locataire de Bercy qui entre temps a récupéré le portefeuille de l’économie et du numérique français a du mettre un peu d’eau dans son vin.
 
Les menaces du ministre sur l’exil fiscal du patron de Numericable ne sont plus au goût du jour. Le discours est plus léché mais néanmoins serti de nombreuses" exigences en matière d’emplois et d’investissement."
 
Arnaud Montebourg, interrogé ce week-end par BFM TV maintient ainsi ses requêtes sur l’emploi, annonçant "qu’il redoublera de vigilance sur le respect des engagements pris auprès de lui par Numericable à ne supprimer aucun emploi […] sous quelque forme que ce soit."
 
Soucieux de mener à bien les exigences du plan ambitieux "France Très Haut Débit" afin d’amener la fibre optique pour tous d’ici 2022, Arnaud Montebourg demande à Patrick Drahi de clarifier ses objectifs et de maintenir "les engagements d’investissement de SFR dans la fibre à domicile."
 
Il demande également à l’entreprise dont le propriétaire est exilé en Suisse de "faire preuve de patriotisme économique pour le choix de ses fournisseurs".
 
Source  : BFM TV