Bouygues prépare-t-il un contre attaque avec Free ? Une banque conseille une fusion des deux opérateurs

Bouygues prépare-t-il un contre attaque avec Free ? Une banque conseille une fusion des deux opérateurs

Suite à l’échec des négociations avec Vivendi, Bouygues va très vite se retrouver en danger s’il ne trouve pas un moyen de se consolider dans les télécoms. Alors que SFR et Numericable vont probablement se marier au nez et à la barbe de Martin Bouygues qui était intéressé par le dossier, la riposte serait en marche.

 
Selon les Echos, Bouygues serait entrain d’envisager les moyens de se désengager des accords avec les deux opérateurs. Bouygues chercherait ainsi à se désengager de l’accord de mutualisation signées il y a quelques semaines entre Bouygues et SFR. Il devrait également chercher à ne plus louer le câble de Numericable pour ses abonnés "BBox Fibre".
 
Mais la contre-attaque de Bouygues ne devrait pas s’arrêter là. Outre les potentielles actions en justice histoire de leur mettre des bâtons dans les roues, les négociations ne vont pas s’achever pour le numero 3 du marché.
 
Free lorgnerait sur Bouygues Télécom. Du côté des conseillers de Bouygues, on appuierait même ce nouveau scénario. C’est le cas de la Banque Rothchild fidèle conseillère du groupe de construction qui aurait conseillé de proposer une fusion des deux structures à hauteur de 35% du capital pour chacune des deux entités le reste étant laissé en flottant en bourse.
 
Toujours selon les Echos, ce scénario ne serait pas encore le bon, Xavier Niel fondateur de Free souhaitant conserver le contrôle de sa société.