Rachat de SFR : “la décision était irrévocable”, qu’importe la somme mise par Bouygues estime l’ADAM

Rachat de SFR : “la décision était irrévocable”, qu’importe la somme mise par Bouygues estime l’ADAM

Alors que depuis plusieurs jours, l’ADAM l’Association de Défense des Actionnaires Minoritaire de Vivendi dénoncent l’opactié des négociations entre Vivendi, Bouygues et Numericable, Colette Neuville revient sur la décision de Vivendi de privilégier Numéricable.

Pour elle "aucune des offres successive de Bouygues n’a ébranlé la décision de Vivendi de donner la préférence à Numéricable."

Pour les petits actionnaires de Vivendi, les dés étaient sans doute jetés dès le départ  :" on a le sentiment que quelle que soit la somme mise sur la table, la décision de Vivendi était irrévocable."

Après avoir cordialement demandé des informations concernant les offre, puis mandaté un huissier de justice resté à la porte, Colette Neuville ne faiblit pas : 

"Je suis toujours autant demandeuse d’informations" annonce-t-elle " a partir du moment ou Vivendi va détenir 20 % de l’ensemble fusionné les actionnaires sont fondés à demander la transparence sur la valorisation de cet ensemble." 

Pour elle il est étonnant que "Numericable ait obtenu des crédits aussi facilement." Elle demande ainsi a disposer des élèments concernant le montage financier de Numericable. "Ce serait différent si SFR était payé entièrement en cash. Dans ce cas là il n ’y aurait rien à demander."

L’ADAM ne représente que 2 % des actions de Vivendi.

Source : Bourse.Les Echos