82 % des utilisateurs ne recyclent pas leurs anciens téléphones mobiles

Le comparateur d’offres d’occasion VendreMonMobile.com a publié ce matin un résultat d’enquête sur le recyclage des terminaux. Les résultats de cette enquête permettent de mettre en avant différents aspects du recyclage et de la connaissance que peuvent en avoir les consommateurs français. Sur les 1322 internautes (entre 18 et 45 ans, utilisateurs réguliers d’internet) ayant répondu à l’enquête, 24 % indiquent être prêt à recycler leur téléphone mobile inutilisé. Dans les faits, seulement 10 % ont été recyclés en 2013.

Avec environ 130 millions de terminaux inutilisés par les Français, le marché du recyclage devrait exploser et permettre aux utilisateurs de gagner de l’argent en revendant ces mobiles. Seulement l’acte de recyclage ne se démocratise toujours pas, contrairement à l’Angleterre ou le taux de recyclage atteint 50 % en 2013. L’enquête révèle que 39 % des sondés préfèrent garder un téléphone inutilisé, contre 9% qui les recyclent. Mais pourquoi un tel écart ?

La première explication tient de le manque d’information : "Seul un français sur 3 connait l’existence de ces sites de recyclage […] C’est dommage car cela permettrait à beaucoup de Français de gagner un peu d’argent facilement en revendant des mobiles inutilisés et qui, en plus perdent de la valeur dans le temps", explique Sebastien Froment, fondateur de VendreMonMobile. En effet, au même titre qu’une voiture, la valeur d’un smartphone est déterminée par plusieurs facteurs, comme son ancienneté. Plus le téléphone est récent, et plus sa valeur de reprise est élevée. À titre d’exemple, un iPhone 5S 64 Go peut atteindre 440 euros en bon état.

À ajouter à cela que le prix proposé par les sites de recyclages est considéré comme trop faible par 81 % des personnes interrogées ayant déjà recyclé un téléphone mobile ! "Les consommateurs préfèrent garder un mobile plutôt que de le revendre pour 15 ou 20€" admet Sébastien Froment. Ceci s’explique la priorité des motivations : le gain d’argent est la première motivation citée pour recycler un téléphone mobile (57 %), loin devant le devoir civique d’eco-responsabilité (22 %), ce qui explique le souhait de garder un téléphone inutilisé lorsque son prix de reprise est trop faible.

Malgré tout, 54 % des personnes interrogées déclarent posséder deux téléphones mobiles au minimum, de quoi garantir de beaux jours aux professionnels du recyclage !

 

Résultats de l’enquête :

1- Que faites-vous habituellement de vos anciens téléphones mobiles ?

  • Je les garde : 39 %
  • Je les revend : 22 %
  • Je les donne : 17 %
  • Je les jette : 13 %
  • Je les recycle : 9 %

2- Connaissez-vous des sites de recyclage de téléphones mobiles ?

  • Oui : 31 %
  • Non : 69 %

3- Si oui, lesquels ?

  • 51 % des réponses "oui" à la question précédente ont donné au moins un site de recyclage de téléphone mobile.

4- Avez-vous déjà recyclé un téléphone mobile ?

  • Oui : 18 %
  • Non : 82 %

5- Si oui, comment jugez-vous les prix proposés par les sites de recyclage ?

  • Satisfaisant : 19 %
  • Insuffisant : 81 %

6- Quelles sont vos principales motivations pour recycler un téléphone mobile ?

  • Gagner de l’argent : 57 %
  • Vider mes tiroirs : 31 %
  • Faire un geste pour l’environnement : 22 %
  • Aucune : 8 %


7- Combien de téléphones mobiles inutilisés possédez-vous actuellement ?

  • Un seul : 18 %
  • De 2 à 4 : 33 %
  • Plus de 5 : 21 %
  • Ne sait pas : 28 %

8- Pensez-vous recycler un mobile dans les 6 prochains mois ?

  • Oui : 24 %
  • Non : 42 %
  • Ne sait pas : 34 %