Olivier Roussat dévoile sa stratégie de conquête de clients et son calendrier de lancement

Olivier Roussat dévoile sa stratégie de conquête de clients et son calendrier de lancement
 
S’il reconnait au micro d’Hedwige Chevrillon sur BFM Business avoir mal encaissé l’année 2012 et stabilisé l’opérateur en 2013, le PDG de Bouygues Télécom estime désormais n’avoir que pour seule idée en tête, passer "d’une phase de reconstruction à une phase de conquête. On l’a déjà fait dans le mobile avec la 4G, là, on le fait dans le fixe en proposant quelque chose de différent."
 
Concernant l’offre que Bouygues a lancé hier dans le fixe, Olivier Roussat réaffirme que "cette offre est bien évidemment rentable. C’est une offre qui s’ancre dans une stratégie de conquête. Certes elle est moins rentable, mais elle est volumique."
 
Contestant l’analyse du cabinet d’Exane, Olivier Roussat livre le calcul de rentabilité de l’offre de Bouygues dévoilée hier : "la location de la boucle locale d’Orange nous coûte 8,90 HT et donc il reste 7,90 € pour financer ce que nous faisons."
 
Sa stratégie de reconquête de clientèle se fera "majoritairement chez SFR, un petit peu moins chez Orange et nous irons les chercher chez Free." Selon le PDG de Bouygues Télécom ses concurrents n’auront que deux choix possibles : s’aligner et ou laisser filer des clients.
 
L’objectif de cette conquête massive à prix cassé est clair, faire bouger le marché et atteindre très rapidement 20 % du marché soit 5 millions de clients fixe.
 
Bouygues Télécom ne compte pas s’arrêter là et dévoile sa stratégie pour 2014 : une stratégie en trois phases. Avant l’été, Olivier Roussat annonce qu’il s’attaquera au marché de la fibre optique aux alentours du mois de mai ou du mois de juin :
 
"Nous avons un million de prises raccordables et presque pas de clients"
 
Là encore, le PDG de Bouygues annonce qu’il "va casser les codes" avec un type d’offres "très différentes" pour prendre un avantage "significatif" sur ses concurrents.
 
En septembre, il lancera une nouvelle box bien supérieure à sa "box premium" actuelle. Bouygues présentera une box avec un jeu d’innovation, "l’une technologique, l’autre tarifaire."
 
Enfin, du côté du marché du mobile, Olivier Roussat confirme le lancement d’une nouvelle technologie en 4G qui sera lancée au mois de mai qui elle aura pour objectif de "maintenir son avance sur ses concurrents et capter de la valeur."
 
Le volume sur le fixe, la valeur sur le mobile, la stratégie est manifestement l’opposé de celle de Free.