Quand SFR fait le “coup de la panne” 23 fois par jour à Orange.

Quand SFR fait le “coup de la panne” 23 fois par jour à Orange.
Pendant que Free et Bouygues se font la guerre sur le marché du fixe, Orange et SFR se taclent mutuellement devant les tribunaux. Hier, Univers Freebox vous annonçait la condamnation d’ Orange à verser à SFR 51 millions d’euros pour pratiques anti-concurrentielles sur le marché des résidences secondaires. 
 
Aujourd’hui BFM Business relevait un jugement rendu il y a quelques semaines par le même tribunal de commerce Paris concernant les deux mêmes protagonistes. Les opérateurs avaient inversé les rôles et repris leur joute judiciaire, cette fois Orange étant le plaignant et SFR reconnu coupable et condamné à verser 22 millions d’euros.
 
En cause, l’achat de trafic de SFR à Orange concernant le marché de gros. Selon une plainte d’Orange en août 2011 SFR trichait sur la taille des tuyaux commandés à l’opérateur historique pour la gestion de son trafic. Plus la taille du tuyau est gros, plus Orange facture cher à son concurrent cet acheminement de trafic. Ce dernier avait donc pris le parti de commander de petits tuyaux conduisant pendant les heures de pointes à une saturation du trafic envoyé par SFR à Orange.
 
Ainsi, lorsque le trafic de SFR se retrouvait complètement engorgé, SFR utilisait alors une clause de son contrat pour envoyer du trafic supplémentaire à Orange, prétextant un réseau en panne en panne. Le trafic était alors acheminé pour une bouchée de pain.
 
Selon une expertise d’Orange , SFR faisait le "coup de la panne" à l’opérateur historique 23 fois par jour, sans qu’aucune panne de réseau n’ait été signalée.
 
Le tribunal du commerce de Paris a donc exigé de SFR une indemnité à verser à Orange de 4573 € par abus depuis la mi-2010 soit 22 millions d’euros. Comme pour Orange hier, SFR a fait appel de la condamnation, les deux opérateurs vont donc se retrouver au moins deux fois de plus devant les tribunaux.
 
Source : BFM TV