Mutualisation SFR-Bouygues : Orange et Free prêts à tirer

Mutualisation SFR-Bouygues : Orange et Free prêts à tirer

Alors qu’aujourd’hui, SFR et Bouygues doivent voter, au sein de leurs conseils respectifs, l’accord de mutualisation des réseaux entre les deux opérateurs, selon les Echos, Free et Orange seraient prêt à attaquer l’accord qui serait signé entre Bouygues et SFR devant les autorités de la concurrence en France et à Bruxelles.

Au lancement de Free Mobile, l’accord d’itinérance avec Orange avait lui aussi été attaqué devant ces institutions, désormais les rôles sont sur le point d’être échangés. Mais plus qu’une petite vengeance personnelle, les deux opérateurs craignent que l’accord de mutualisation porte sur 80 à 90 % du territoire, soit 60 à 65 % de la population.
 
Ils redoutent surtout que les deux opérateurs mutualisent également les bandes de fréquence qu’ils ont en commun dans les zones peu denses soit 18% de la population et 63 % du territoire. Lors de l’attribution des lots de fréquences, ces dernières ont été réparties de façon à ce qu’aucun opérateur ne dispose de plus de 15 Mhz. La mise en commun des bandes Bouygues et SFR leur permettraient à tous les deux de pouvoir prétendre à un débit maximum de 150 Mbits sur la bande des 800 Mhz. Une situation qui ferait rager Orange et Free, seuls à pouvoir atteindre ces débits sur la bande 2600 Mhz dont la portée est plus courte.
 
Une situation qui conduit également Orange à réfléchir à un accord de cofinancement des déploiements futurs avec Free Mobile.
 
Source : Les Echos